понедельник, 12 ноября 2012 г.

О зайцах

О зайцах.



Зайка хвастунишка
Собою как то загордился.
Пушистый шалунишка
Очень расхрабрился.

Он перестал бояться!
Он   всем наговорил,
Что ему нестрашен,
Зеленый  даже  крокодил!

Сидел маленький под елкой
Укололся зайка об  иголки.
Испугался серенький трусишка,
Прыг да скок!
 Убежал вприпрыжку!
****
Что за звуки раздаются
Среди леса тишины?
Толи здесь Медведи о деревья  трутся
Или  здесь обедают слоны?


Хрум - хрум - хрум!
Сладкая лесная  капуста!
 Это  Заяц хрустит на поляне.
Ой, как было вкусно!
Еще бы листочек! Еще бы вилочек!
Уф!
Устал!
 Наелся, голодный зверечек!
*****

Помогите горлу сухому,
Была бы в луже вода!
К обеду бедняге "косому "
Попала одна лебеда!
***
Вкусная ягода на солнце росла,
Удовольствие зайцам на обед принесла.
Кушали, ели, немного поспали
Шубки о спелую ягоду все измарали.

(Остальное все затоптали.)

****


Sur les lièvres.


Le lièvre le vantard
Par lui-même comme cela s'est enorgueilli.
Le polisson duveteux
S'est enhardi beaucoup.

Il a cessé de craindre!
Il a raconté à tout,
Qu'à lui n'est pas terrible,
Vert même le crocodile!

Était assis petit sous le sapin
S'est piqué le lièvre sur l'aiguille.
A eu peur le froussard gris,
Saute oui galope!
 S'est sauvé en sautillant!
****
Que pour les sons se font entendre
Parmi le bois du silence ?
Les cartons goudronés ici les Ours sur les arbres sont frottés
Ou ici les éléphants déjeunent ?


Khroum-khroum-khroum!
Le chou sucré forestier!
 C'est le Lièvre craque sur la clairière.
Aïe, comme était bon!
Encore le feuillet! Encore des fourchettes!
Ouf!
S'est fatigué!
 S'est lesté, une petite bête affamée!
*****

Aidez la gorge sec,
Il y avait dans la flaque une eau!
Vers le déjeuner à la pauvre diable "oblique"
S'est trouvée une herbe-lebeda!
***
La baie bonne grandissait au soleil,
Le plaisir aux lièvres au déjeuner a apporté.
Mangeaient, les sapins, ont dormi un peu
Les pelisses sur la baie mûre ont sali tous.

(Autre tous ont foulé aux pieds.)

****
11.11.2012    gmishaooo
 

2 комментария:

  1. Je ne comprends pas tout tout tout cette fois-ci mais la mélodie des mots est jolie. Ce que j'en comprends aussi. L'histoire de ce petit lièvre qui grandit, s'émancipe et qui trouve tout ce dont il a besoin dans la nature environnante. Qui s'affirme.
    C'est ça ?

    ОтветитьУдалить
    Ответы
    1. D'un bon jour. Voulait écrire un peu de plaisanterie. Les bestioles dans le bois vivent avec la vie. Chez eux le monde et certes n'importe quelle observation semble amusant. Est assis le lièvre sur l'écume, trie par les pattes, il nous semble que que cela dit. Peut-être, il a manifesté simplement la curiosité et a pénétré plus haut pour autour regarder. Nous comme remarquerions, quel cela les la lignes, ainsi cette propriété de la survie. Les animaux autrement se conduisent, quand ne craignent pas. Le monde cela aussi comme un grand bois. Nous craignons aussi n'importe quel bruit. La personne craint de se montrer aussi. Cela comme chez les lièvres, il se sent bien seulement parmi les lièvres ou les animaux plus menus et les oiseaux. А ainsi il doit être constant dans l'effort ou la prudence. En liberté un fort lièvre sain aux frais des pieds et la rumeur évitera n'importe quel danger. А maintenant l'écologie ont violé. Le problème pour le règne animal. A octroyé pour l'humour des lignes propre à la personne. Oui il y a un peu de bêtise a écrit encore. À vous merci.

      Удалить